Rechercher dans ce blog

jeudi 4 mai 2017

L’entrée, de plein pied, dans la Vie Nouvelle, la fin du combat pour la survie



Vous ne pouvez accueillir le mois de mai que dans la joie et la gratitude puisque, soudain, comme par un coup de baguette magique, l’ambiance énergétique s’est transformée du tout au tout.  Au fur et à mesure que vous parviendrez à vous ajuster au nouveau taux vibratoire, vous allez réaliser ce que signifie la Réintégration du Foyer originel car, en quelque sorte, vous avez atteint le but de vos nombreuses incarnations : passer de l’inconscience à la conscience, de l’ordre de la survie à la Vie nouvelle.  Vous serez l’apparent miracle que vous avez toujours souhaité devenir.

Détachés de toute votre histoire passée, comme un nouveau-né, vous vous retrouvez devant une page blanche.  Dès lors, le principal problème que vous allez désormais rencontrer sera celui de vous rappeler en permanence que vous avez atteint un point de non-retour qui a aboli tout ce que vous connaissiez et croyez.  

Ainsi, entrerez-vous dans une profonde confusion lorsque vous tenterez de résoudre un dilemme de la manière ancienne, ce qui ne se peut tout simplement plus, parce que cette tentative ne pourrait que vous priver des résultats escomptés, au lieu de vous ouvrir à l’invention et de tenter l’application de nouvelles manières ou de nouvelles méthodes qui feront de votre existence un pur bonheur.

De même, désormais soumis à de puissants cycles d’effusions énergétiques, plus souvent qu’à votre tour, vous vous retrouverez sur-stimulés, d’où vous pourrez vous retrouver complètement épuisés au point de devenir complètement inefficaces, ce qui vous aidera à comprendre quand il s’imposera que vous vous reposiez, que vous vous imposiez des phases de décantation et d’intégration des énergies ambiantes dans l’immobilité et le silence.  

Presque en permanence, votre corps aura besoin, presque en permanence, de s’ajuster, de se réparer, de se régénérer, de se reconstruire, de se recoder, de se recalibrer.  Vous ne pourriez que vous compliquer la tâche en tentant de revenir en arrière et de prendre part à ce qu’il vous semble rester de l’ancien monde, comme en faisant des choix qui pourraient interférer avec les aspirations supérieures de votre âme, ce que vous ressentiriez d’abord dans les protestations de votre véhicule physique et dans une modification négative de votre humeur.

Mais, avant d’en dire davantage sur les énergies de mai, qui donnent déjà tant d’indices d’apaisement, d’allègement et de facilitation, ce qui sera l’objet du prochain bulletin des «Prévisions mensuelles» à paraître dans quelques jours, il nous semble s’imposer de faire un retour sur les dernières semaines d’avril, si différentes dans leur dynamique de ce que nous vous annonçons pour mai, que vous avez peut-être un peu de mal à nous suivre… ou à nous croire dans notre élan d’enthousiasme.

Depuis le milieu du mois d’avril, vous avez vécu des heures intenses, riches en action, qui vous laissaient peu de temps pour vous reposer et refaire vos énergies, si bien que, dans l’impossibilité de vous permettre les pauses qui s’imposaient, pour la plupart, vous vous êtes retrouvés épuisés, surchargés.  Vraiment, pour compléter la transformation de votre être et de votre décor, il y avait trop à faire.  

Lorsque vous sentez venir une telle phase d’activité, ce qui ne manquera pas de se reproduire, vous gagnez à vous imposer une pause pour retrouver vos esprits, votre calme et votre énergie, peu importe le temps que vous croyez perdre, du moins à vous adonner à des activités apaisantes qui vous permettent de repasser au boulot d’un cœur léger.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire